ecriture-inspiree-et-canalisation-des-guidesRupture de stock

Écriture inspirée et Canalisation des Guides

Écriture inspirée et Canalisation des Guides

12.95$

Rupture de stock

La Canalisation par l’Écriture inspirée est un pas vers la Médiumnité. C’est un processus organique de Guérison qui libère les entraves à l’Inspiration. Elle peut aussi conduire à la Création d’Un Livre en Soi.

ISBN: 978-2-923364-27-8
Date de sortie: janvier 2010
Nombre de pages: 143
Auteur: Sarah Diane Pomerleau

Catégorie:
Mots clés: , , , , , , , , ,

PRÉSENTATION

La Canalisation par l’Écriture inspirée est un pas vers la Médiumnité. C’est un processus organique de Guérison qui libère les entraves à l’Inspiration. Elle peut aussi conduire à la Création d’Un Livre en Soi.

Écrire, c’est guérir les parties de soi et les expériences de son incarnation. Écrire, c’est créer sa vie, son œuvre, sa mission. Écrire, c’est aimer, c’est apprendre l’amour de soi, l’amour des autres, l’amour du Tout.

Dans cet ouvrage, vous apprenez à vous ouvrir et à lâcher prise. Vous apprenez à reconnaître d’où, ou de qui, vient l’Inspiration et comment elle circule à travers vous. Vous transformerez vos peurs et vos tensions en libérant votre potentiel créateur. Vous créez dans votre vie l’espace et le temps pour écrire.

Article de Sarah Diane Pomerleau

Les Principes fondamentaux de l’Écriture inspirée

L’écriture inspirée est un art. Comme tout travail artistique, il exige certaines conditions matérielles et dispositions d’esprit. Un lieu à soi, un temps de pratique régulière, des outils adéquats, la capacité de se centrer, la passion de découvrir, la foi en soi et en Soi, l’émotion, l’émerveillement, parfois l’extase, face à l’expression et à l’accomplissement.

Un atelier d’Écriture inspirée d’une journée

Je suis fascinée par le potentiel infini qui réside en chacun de nous. Je suis émerveillée de voir émerger, en une seule journée, les dons et les talents des personnes qui choisissent de participer à un atelier d’une journée d’Écriture inspirée. En quelques heures, les doutes s’effritent, les peurs se liquéfient. L’être s’ouvre comme une fleur pour laisser émaner son subtil parfum, sa quintessence. Le but de l’atelier, est une pratique expérimentale de la canalisation par l’écriture inspirée, ou si vous préférez, de l’écriture canalisée. Par des exercices pratiques, vous identifiez vos blocages à l’inspiration et vous rendez fluide la circulation de l’énergie par l’écriture. Le titre, « Écriture inspirée et Canalisation des guides, une étape vers la Médiumnité », suppose que l’écriture inspirée peut conduire à la médiumnité, mais pas forcément.

Formuler clairement votre intention ou votre motivation

Avant de pratiquer l’Écriture inspirée, formulez clairement votre intention. Plus votre intention est claire, plus la manifestation est exacte. L’inconscient tend à rassembler les éléments qui vont contribuer à matérialiser votre vision. Quelle est votre intention et votre motivation en rapport à l’écriture inspirée ? Tout votre être va focaliser sur cette intention. De nos jours, nous utilisons le terme « intentions » alors qu’autrefois on disait « objectifs ».

Qu’est-ce qui motive les êtres à pratiquer l’écriture inspirée ? Pourquoi certaines personnes sont-elles appelées à expérimenter cet art ou à participer à un atelier d’une journée en écriture inspirée ? Voici des exemples de motivations reçues de la part des participants à mes ateliers : Développer ma spiritualité – Contacter mes guides – Libérer mes doutes – Amener plus d’ouverture et de fluidité pour laisser passer l’inspiration – Lever mes blocages à la canalisation, à l’inspiration – Comprendre les messages de mes guides – Atteindre l’autonomie énergétique, recevoir les réponses par moi-même – Ne pas être obligé de consulter quelqu’un chaque fois que j’ai une question existentielle – Dépasser mes difficultés à écrire et mon manque de confiance en moi – (et bien d’autres)

Exercice pratique : Et vous, quelles sont vos intentions et vos motivations face à l’Écriture inspirée ? Prenez le temps de répondre à cette question avant de poursuivre. Répondez par une ou deux phrases de la main droite, puis une ou deux phrases de la main gauche. Pendant que vous écrivez de votre main non dominante, ou non habituelle, observez vos réactions.

Les conditions facilitant l’écriture inspirée

Si vous faites une pratique sérieuse et assidue de l’écriture inspirée, ayez des outils appropriés : stylos, cahiers, ordinateur, enregistreuse. Ayez aussi un lieu à vous pour y créer vos espaces d’écriture : un atelier dans la matière chez vous et un atelier dans l’énergie dans les plans spirituels ou les autres dimensions. La pratique commence par les règles suivantes : même heure, même poste, mêmes stimuli, chaque jour si possible. Si vous souhaitez poursuivre le processus d’écriture inspirée, créez des ancrages. Sinon, vous allez écrire sur le coin de la table de la salle à manger, de la cuisine, du salon, pendant que les enfants s’amusent et viennent vous tirer la jupe ou le pantalon. Ou encore dans un bistro bruyant. (Bien sûr, il y a des exceptions : l’auteure des livres « Harry Potter », Joanna Katleen Rowling, a reçu le scénario de la série Harry Potter au cours d’un voyage en train. Elle a écrit le premier tome dans les bars et les bistros les plus réputés.)

Même chose pour la canalisation : vous avez besoin de certaines conditions pour favoriser le processus. Vous n’allez pas vous asseoir en pleine foule ou dans un bistro pour canaliser vos guides et transmettre des messages (quoi que… si vous avez des mémoires d’Oracle à Delphes en Grèce ou d’Oracle au Temple d’Amon Râ à l’Oasis de Siwa, dans le désert de Lybie en Égypte). Vous choisissez un endroit convenable, approprié à vos besoins. Lorsque l’ancrage sera établi, vous aurez le loisir de varier l’espace-temps. L’écriture inspirée, c’est sérieux, c’est un geste sacré. J’ai expliqué au début qu’il ne s’agit pas de spiritisme. C’est un rituel Terre Ciel qui s’accomplit entre deux espaces d’inspiration, physique et spirituel. Vous devenez de nouveau Scribe, Oracle ou Prêtre-Prêtresse de l’Écriture sacrée.

écriture

 

L’Écriture est un processus organique

Le processus de canalisation par écriture inspirée est un processus organique. L’inspiration passe par le corps physique, les corps subtils, les méridiens, les chakras. Si vous êtes éparpillé et que vous n’êtes pas réunifié, c’est plus difficile. Vos corps subtils ont des brèches énergétiques, donc des fuites. S’il reste des blocages, logés dans le corps physique, les cellules ou les chakras, ils peuvent nuire à la canalisation par l’écriture inspirée. L’information arrive de partout autour de vous, du Cosmos et de la Terre. Le circuit de l’écriture venant d’en haut ou d’en bas, aboutit infailliblement au cœur, aux bras et aux mains, comme pour la guérison, la création et l’amour. Le cœur est le point de jonction. Les ailes du cœur sont les bras et les mains. Le tout est organique. Vous écrivez avec vos mains. Les mains servent à aimer, peindre, faire l’amour, créer, écrire, guérir. Tout vient du cœur et tout vient au coeur. Le cœur est nourri par l’énergie du Cosmos et de la Terre. Il est un athanor alchimique où se produit la Transmutation.

D’où vient l’énergie?

L’énergie vient de quelque part. Elle vient de la Source, de vos Guides, des Peuples des Étoiles, de votre Moi Divin supérieur, des plans planétaires, des chamans, des Maîtres d’Ascension, des êtres intraterrestres, de l’intérieur de vous, de votre atome cellulaire, de partout. L’inspiration est une série de cercles concentriques, autour de vous ou en vous, dans vos cellules. Vous observerez la forme de votre canal et avec quelle source d’énergie vous êtes en contact. Vous découvrirez d’où vient ce que vous transmettez.
L’écriture est un processus électromagnétique

L’écriture est un processus électromagnétique. Le stylo est tenu par la main droite ou la main gauche. Renforcez les deux mains par des exercices de réchauffement thématiques, car elles s’adressent aux deux hémisphères du cerveau. L’utilisation de la main non dominante pour écrire, dessiner ou peindre, fait remonter à la conscience le matériel passé, enfoui. Le corps devient l’outil à travers lequel passe l’énergie qui descend du Cosmos ou celle qui monte de la Terre. Cette énergie porte le nom d’énergie électromagnétique. L’énergie et l’inspiration passent à travers vous par les chakras, les méridiens, les centres d’énergie, le canal, la structure énergétique de l’être. Pour écrire, aimer, guérir et créer.

Libération versus fluidité

Plus vous êtes libérés de vos mémoires obstruantes, de vos émotions cristallisées, de vos traumatismes sclérosés, de vos croyances limitatives, plus l’énergie passe et circule avec fluidité. Au début d’un processus de médiumnité, les personnes qui commencent à canaliser des anges, des archétypes, des maîtres, des êtres de lumière, etc., éprouvent souvent des doutes, des peurs, des résistances, des incertitudes, des blessures. C’est normal. Plus vous canalisez la lumière, plus vous vous désintoxiquez énergétiquement et physiquement. Ceci se produit aussi au cours d’un changement d’habitudes de vie ou d’une cure. Le travail d’écriture inspirée est proportionnel à la libération que vous avez faite dans vos chakras et vos cellules, de votre « hygiène chakrique », en somme. Ne vous empêchez pas de vivre un processus d’écriture parce que vous n’avez pas fini de vous libérer, sinon vous n’y arriverez jamais. C’est l’énigme du cycle de la poule et de l’œuf. L’énergie qui descend où qui monte à travers vous, agit aussi pour vous libérer. Elle vient ouvrir vos circuits pour favoriser la libération.

Libération versus inspiration

Le fil de l’inspiration, c’est l’expérience de votre propre vie. Plus vous libérez vos centres d’énergie, partout dans votre corps, plus vous laissez circuler l’énergie de l’Inspiration (ou de la transmission des guides, de la Source, des chamans, de votre Moi supérieur, votre double de lumière), plus vous donnez accès à l’Inspiration et au chemin qu’elle prend pour arriver au bout de vos doigts. Même processus pour la canalisation, sauf qu’elle est exprimée par la parole, la bouche, la gorge. Il fut un temps où on disait que tout arrive d’en haut, et maintenant on sait que des énergies très fortes montent d’en bas. Pensez aux Peuples de la Terre, aux Gardiens de la Terre, aux Autochtones, aux Aborigènes, aux Amérindiens, aux Druides, aux Chamans. Ils étaient très près de la Terre, très inspirés par les arbres qui leur parlaient, les auras des plantes qui rayonnaient, les animaux qui communiquaient avec eux, les ancêtres qui les conseillaient.

Les blocages

Les blocages emmagasinés dans les chakras obstruent la libre circulation de l’énergie créatrice. Voilà pourquoi j’insiste sur le fait qu’écrire c’est organique, biologique, anatomique. Les fameux blocages ne sont pas que dans la tête. Ce n’est pas la tête qui écrit, c’est le corps. Les blocages sont emmagasinés dans votre structure énergétique, vos chakras, vos centres d’énergie, vos cellules. Le mot chakra veut dire « Roue ». Une roue tourne comme l’eau au moulin. Lorsqu’elle est en mouvement, elle fait monter et descendre l’énergie. Dans vos chakras et vos cellules se retrouve la majorité des blocages. Prenez-en conscience.

Voici quelques-uns des blocages emmagasinés dans les chakras et les cellules : mémoires de l’enfance ou de l’adolescence, mémoires de cette vie-ci ou d’autres vies, croyances limitatives, situations non résolues, traumatismes non libérés, émotions cristallisées, et autres.  Des mémoires de cette vie actuelle qui n’ont pas été libérées ni guéries et restent présentes dans vos chakras et vos cellules. Vous pouvez avoir la mémoire d’une gifle que vous avez reçue à 13 ans, et qui est restée coincée dans votre genou droit, par exemple. Dans votre genou droit, il y a donc une situation à libérer et à guérir, puisqu’elle peut empêcher l’énergie de monter librement de la Terre à travers votre corps. Vous pouvez avoir emprisonné une mémoire d’humiliation dans votre coude gauche. Si l’inspiration circule dans votre bras gauche, elle peut rester coincée dans le coude ou encore colorer votre écriture de ce qu’elle contient.

Les mémoires

Les mémoires de vies passées. Si dans une autre vie, vous étiez oracle, prophète, guérisseuse, chamane, et autres, il y a de fortes chances que vous ayez été persécuté, décapité, torturé, brûlé sur le bûcher. Vous êtes peut-être déjà passé au bûcher parce que vous écriviez ou canalisiez ? Nous sommes revenus collectivement, depuis la moitié du XXe siècle, guérir ces mémoires et ces blessures, individuelles, collectives, planétaires. La canalisation peut avoir été bloquée même si ce ne sont pas des mémoires d’écriture. Elles sont présentes dans vos cellules. Elles arrêtent le mouvement de transmission et inhibent la créativité.

Les croyances

Les croyances viennent en général de cette vie présente, bien qu’elles puissent aussi provenir de vies passées. Vous les accumulez en vous. Souvent, elles sont transmises par vos ancêtres, votre généalogie et vous les faites vôtres. L’enfance et l’adolescence sont nourries de croyances limitatives à votre sujet, que vous avez achetées de votre environnement. Vous les avez acquises de votre famille, vos parents, votre école, votre société, vos amis et autres. Vous les avez faites « vôtres ». Lorsque vous débutez le processus d’écriture, des voix à l’intérieur de vous les répètent. À force de vous faire répéter  « Tu es folle », vous avez remplacé le Tu par le Je, « Je suis folle. Je ne suis pas bonne, je perds mon temps et je n’arriverai à rien ». Lorsque vous commencez à écrire, la croyance s’installe. «Est-ce que je vais y arriver ? » Si vous achetez cette croyance, vous vous l’appropriez et elle déteint dans tous les espaces de votre vie. Parfois vous ne les entendez pas, mais elles sont bien là, cachées dans votre inconscient. « Je ne peux pas écrire, c’est réservé aux écrivains ». Vous avez catégorisé les gens. Défaites ces croyances emmagasinées dans vos cellules. Déterrez-les, regardez-les objectivement et détachez-vous.

La force des croyances chez les Peuples autochtones

Vous avez déjà fait du travail thérapeutique et libéré plusieurs de ces mémoires et de ces croyances, mais il reste des couches plus profondes. Il reste des croyances au sujet de la créativité et de votre créativité. Par exemple : « Je ne suis pas un écrivain, un artiste, un médium, un guérisseur. Seuls les écrivains savent écrire, les artistes dessiner, les médiums canaliser, les guérisseurs guérir. » Ce sont des croyances. Tout le monde est capable de canaliser, écrire, dessiner, guérir. Observez les Peuples de la Terre, les autochtones de toutes les cultures : Amérindiens, Africains, Aborigènes, Peuples d’Amérique Latine et du Sud, Polynésiens, et autres. Ils sont tous capables de broder, de créer, de peindre, de dessiner, de sculpter. Ils ne se posent pas la question : « Est-ce que je suis capable ? ». Ils décorent leurs huttes, leurs tipis, leurs yourtes, leurs cavernes. Ils agissent. Tous savent coudre, guérir, chanter, danser. Pourquoi le font-ils ? Ce ne sont pas tous des artistes et des guérisseurs. Tout simplement, ils n’ont pas reçu la croyance qu’ils ne peuvent pas le faire. Ils ont hérité de la tradition qui leur dit qu’ils peuvent tout faire naturellement, si le besoin se présente. Ils ne sont pas limités par cela. Ils existent dans la danse de la vie.

Le passage à l’acte créateur

Il en va de même avec les livres. J’en ai écrit et publié 17. Si j’avais attendu de faire un best seller, si j’avais attendu de ne pas avoir une seule coquille, si j’avais attendu que ce soit parfait, si j’avais attendu d’être célèbre, si j’avais attendu de jouer au golf avec un célèbre éditeur ou distributeur de livres, si j’avais attendu une subvention gouvernementale, si j’avais attendu d’être rentière ou millionnaire, je n’aurais jamais rien écrit. Parfois, il suffit de plonger dans la Guérison, l’Énergie, l’Écriture, la Canalisation, l’Océan sauvage des Dauphins, même si on n’est pas parfait et si on a peur. Le processus lui-même, le passage à l’acte, vous aide à vous ouvrir et à vous libérer. Comme un premier saut en parachute.

Un nouveau livre

Dans mon nouveau livre «Écriture inspirée et Canalisation des Guides, une étape vers la Médiumnité», vous apprenez à vous ouvrir et à lâcher prise, à reconnaître d’où, ou de qui, vient l’Inspiration et comment elle circule à travers vous. Vous transformez vos peurs et vos tensions en libérant votre potentiel créateur. Vous créez dans votre vie l’espace et le temps pour écrire. Je m’adresse aux personnes qui veulent développer leurs capacités de canalisation par l’Écriture inspirée. J’y propose, à travers l’écriture, l’apprentissage d’outils de connaissance de soi. L’Écriture inspirée est un processus organique. Le fluide de l’Inspiration passe par le corps. Afin de devenir un bon canal de transmission, il importe que le passage soit libre et ouvert. Pour ceci, il faut que la structure énergétique de mon être (chakras, méridiens, corps subtils, cellules) soit libérée, reconnectée et réactivée. L’Écriture inspirée passe par l’Écriture de Guérison.

Autres thèmes traités dans le Premier Chapitre de cet ouvrage

Importance de la Géométrie sacrée
Différences entre l’Écriture automatique et l’Écriture inspirée
Différences entre le Spiritisme et la Canalisation
Le discernement
Carl Gustav Jung et l’Écriture automatique
Le circuit de l’inspiration qui vient du Cosmos
Le circuit de l’énergie qui vient de la Terre
Exemple de l’influence des blocages sur le circuit de l’Inspiration
Discerner l’ego de l’inspiration
Organique et Orgasmique
Le corps, le cerveau et l’eau, des conducteurs
Le cycle de la poule et de l’œuf – Tout ce qui est en Haut = Tout ce qui est en Bas
Cerveau gauche main droite – Cerveau droit main gauche
Le Nouveau Cerveau
Les corps subtils et le champ aurique
Les fréquences du cerveau

EXTRAIT

Connexion directe à la Source, au Soleil Central

Vous avez appris depuis plus de 2000 ans à passer par un intermédiaire, humain ou divin. Aujourd’hui vous reprenez votre pouvoir et vous vous connectez directement à la Source. Prenons l’exemple de Sri Aurobindo et la Mère. Sri Aurobindo est un Maître spirituel hindou, décédé en 1950. Il fut un des pionniers à manifester concrètement la Supra-conscience ou le Supra-mental sur Terre. L’énergie divine réelle, pas seulement une connexion énergétique. Il possédait la structure énergétique qui convenait pour la canaliser. La Mère également. Si vous faites descendre l’énergie de la Source divine en direct, c’est insupportable. Comme le Soleil. Comme les Druides et les Chamans qui canalisaient la foudre. Lorsque j’écris « connexion directe à la Source », il s’agit d’une connexion énergétique, comme un rayon de lumière. Lorsqu’un médium canalise l’Archange Mikaël, par exemple, il ne l’incarne pas en lui, sinon il mourrait. Le médium est en contact avec l’énergie de l’archétype. S’il l’incarnait, ce serait trop fort. Avant de commencer à canaliser Horus, j’ai vécu une incubation de 3 jours et 3 nuits. Lorsque le cerveau (le corps calleux) s’est ouvert, le troisième jour, il y a eu émergence de l’archétype du Faucon Horus, l’Esprit Saint. L’effet se compare à l’ouverture d’une bouteille de champagne, sauf que l’euphorie est d’un autre ordre. Mon guide chaman m’a confirmé que c’était une initiation chamanique. « Certains en meurent », disait-il en riant. Demandez toujours de recevoir ce que vous êtes capables de prendre et ajustez le volume.

Sarah Diane Pomerleau

Sarah Diane Pomerleau, M.Ed. (Maîtrise en Éducation) est née à Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec, Canada. Elle est formatrice en développement personnel, maître de REIKI, auteure de plusieurs livres, éditrice et conférencière internationale. Elle a créé et élaboré, depuis 1993, La Méthode Samsarah (md), l’exploration consciente des passages, la thérapie des passages de la vie et de la mort, une voie de libération.

Cette approche propose des techniques et des rites de passages pour accompagner les quatre grands passages : la naissance, la vie, la mort et l’autre vie. Ces enseignements sont transmis au cours de formations pour thérapeutes, passeurs, intervenants de la santé et autres, en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique du Nord et bientôt en Australie.

Voir plus...

Produits en vedette