comment-etre-ecoute-conscience

Comment être à l’écoute de sa conscience?

Comment être à l’écoute de sa conscience?

7.95$

Cette conférence nous amène à mieux comprendre le lien qui existe entre l’intuition et le cœur et ce faisant, comment faire en sorte de maîtriser davantage sa vie.

Comment être à l’écoute de sa conscience

Conférence: Salon Harmonies à Montpellier en France (Décembre 2004)

Cette conférence nous amène à mieux comprendre le lien qui existe entre l’intuition et le cœur et ce faisant, comment faire en sorte de maîtriser davantage sa vie.

De façon simple, les choses nous sont expliquées afin de pouvoir mettre en pratique tout le potentiel qui existe en chacun de nous. On s’ouvre alors à une nouvelle compréhension sur la vie, à un nouveau point de vue sur les événements de tous les jours, nous apportant ainsi plus de paix et d’harmonie.

EXTRAIT

Bonsoir, merci d’être ici aujourd’hui à ce salon harmonie. Il y a quelqu’un qui a assisté à la conférence hier et dit : j’ai trouvé que dans les quinze premières minutes vous n’étiez pas tout à fait là. J’ai dit oui ça arrive, mais habituellement c’est cinq minutes. Je dis aux gens ne vous surprenez pas que quand je commence ma conférence j’ai l’air de ne pas savoir ce que je vais dire. En fait, c’est le temps que j’ai besoin pour me brancher sur la salle, ce que je vais avoir à dire.

 

Je ne fais jamais de conférence toute faite d’avance. Je sais les grandes lignes de ce que je vais dire, mais ce n’est jamais dans le même ordre ou de la même façon. Sinon je resterais devant vous et je mettrais un enregistrement, ce n’est pas pareil, et ce n’est pas ça que vous attendez de moi. C’est une conférence qui va porter surtout sur la voix intérieure.

 

Appelons ça aussi l’intuition. Je tiens à avertir aussi que pendant cette conférence, il y a des énergies de guérison et de maladies qui vont circuler. Si vous sentez un peu plus de chaleur au niveau du cœur ou au-dessus de la tête comme ça ici, n’importe où dans le corps comme des courants de chaleur qui passent ou des picotements c’est normal. Cette énergie va circuler pour tout le monde ici au meilleur pour votre évolution. C’est une énergie d’amour, une énergie de lumière qui circule pour amener des changements de l’ouverture de conscience.

 

Je vous parlerais de la pluie et du beau temps, ça aurait le même effet, mais comme vous n’êtes pas venu ici pour entendre la météo, je vais vous parler d’autre chose. Quels sont ceux ici qui m’entendent pour la première fois? Des personnes courageuses.

Courageuses oui, parce que parfois dans les paroles que je dis ça peut déranger. Ça peut déranger nos habitudes, ça peut déranger notre façon de fonctionner, ou remettre en question cette façon de fonctionner. Aussi dans ce que je dis, quand je parle au je, c’est chacun d’entre nous, je me retrouve. Je me retrouve et tout ce que j’exprime en conférence, soyez assurés que se sont des choses que j’ai vécues à 10%, 50% à 99%, mais ça fait partie de mon vécu. Ce ne sont pas des connaissances que j’ai été cherchées dans les livres, même si les livres c’est intéressant moi-même j’en écris. La lecture aide à ouvrir la conscience. Souvent ce n’est pas là que l’on va chercher des prises de conscience, ça peut aider à faire des connexions. Souvent les prises de conscience que je vais chercher, quand je dis’ je’, c’est chacun d’entre nous, c’est par l’expérience.

 

Certains maîtres spirituels ont dit : ne croyez pas ce que je dis, mais expérimentez-le. Si au courant de l’heure qui vient, je parle par affirmations, je ne vais pas  toujours mettre des gants blancs, si je parle par affirmation ça fait partie de mon expérience.

 

Quelqu’un d’autre peut avoir une expérience tout à fait différente et quelqu’un d’autre peut avoir un point de vue tout à fait différent. C’est ce qui fait la beauté de chacun d’entre nous parce que nous sommes tous différents. Cependant l’être humain étant ce qu’il est, à mesure que l’on chemine spirituellement au sens large du terme, pour moi le mot spirituel ne veut pas dire religieux entendons nous bien.

 

Pour moi la gravité c’est spirituel, l’électricité c’est spirituel, tout est spirituel. Il y a des lois spirituelles qui sont communes à tout le monde. Quelque soit notre âge et tout ça la loi de la gravité est la même pour tout le monde. Différentes lois de la physique sont communes à tous y compris les lois spirituelles. Il y a un maître spirituel qui disait un jour que la liberté ne peut exister qu’à l’intérieur des lois spirituelles.  Je vais prendre un exemple dans le physique ; la loi de la gravité c’est une loi qui n’est ni bonne ni mauvaise. Si je me jette d’un 10e étage, je me retrouve en bas, j’ai des chances sinon d’avoir des os fracturés ou que ce soit les derniers moments que je vis en ce monde.  Ce n’est pas la loi de la gravité qui est responsable de ce qui s’est passé. C’est une loi et elle n’est ni bonne ni mauvaise, c’est une loi. C’est bien pratique pour tout le monde, on est assis sur une chaise ou par terre et nous n’avons pas besoin d’avoir des poignées vissées après les murs pour nous maintenir dans l’espace pour nous empêcher de bouger.

Jacques Martel

Jacques Martel, président et fondateur de ATMA Inc., des Éditions (pour les livres) et Productions (pour la musique) ATMA internationales.

Auteur de plusieurs ouvrages, dont « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies », un best-seller vendu à plus de 350 000 exemplaires, Jacques Martel est aujourd’hui un formateur et un conférencier de renommée internationale.

Voir plus...

Produits en vedette